Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur notre page Facebook
Tintin Hergé et le cinéma
Par chris, le 28/8/2011

TINTIN, HERGÉ ET LE CINÉMA essai en librairie le 22 septembre 2011-éditions Democratic books

Films fixes, poupées animées image par image, dessins animés, films avec acteurs et aujourd’hui « motion capture » en 3D, Tintin aura tout expérimenté. Dès les premiers albums, la cinéphilie d’Hergé transparaissait au détour de nombreuses références (de Hitchcock à King Kong...) ou par le choix du langage visuel (travelling, gros plan, zoom…). Pas étonnant que des cinéastes tels que Alain Resnais, Roman Polanski, Jean-Pierre Jeunet, Bruno Podalydès, Peter Jackson et bien sûr Steven Spielberg soient des lecteurs passionnés de Tintin et n’hésitent pas y faire allusion dans leurs films. Certains se sont inspirés de l’univers d’Hergé sans l’adapter tout à fait comme Philippe de Broca avec L’Homme de Rio (1964) ou déjà Steven Spielberg avec sa tétralogie Indiana Jones (1981-2008). D’autres ont voulu faire vivre le personnage à l’écran, comme Jean-Jacques Vierne avec Tintin et le mystère de la toison d’or, incarné par Jean-Pierre Talbot. Le studio bruxellois Belvision de Raymond Leblanc a, quant à lui, réalisé des dessins animés pour la télévision, puis pour le cinéma avec Le Temple du soleil (1969) et Le Lac aux requins (1972). Tintin s’est à nouveau animé sur le petit écran dans les années 1990, relançant le succès des albums de façon spectaculaire.

Dans son essai, Philippe Lombard aborde toutes les facettes de la relation originelle et admirative qu’Hergé entretient durant toute sa vie avec le cinéma. Il pose un regard personnel et érudit qui met brillamment en perspective le film tant attendu de Steven Spielberg.

L'auteur est journaliste et écrivain. Passionné par le cinéma, la télévision et la bande dessinée francobelge, il a publié plusieurs ouvrages (Amicalement Vôtre, La Panthère rose, Starsky & Hutch, James Bond, Sean Flynn…). Il dirige le site internet Histoires de tournages et il est animateur de plusieurs blogs dont un sur James Bond

Stanislas Barthélémy est auteur de bandes dessinées. Digne représentant de la ligne claire et dessinateur entre autres des Aventures d’Hergé (scénario de José-Louis Bocquet, Jean-Luc Fromental, éd. Reporter), son dernier livre Le Perroquet des Batignolles (scénario de Michel Boujut et Jacques Tardi, éd. Dargaud) est un mélange de rebondissements en pagaille et de clins d’oeil au cinéma et à l’oeuvre d’Hergé. Comme le remarque l’un des personnages, « on dirait une histoire de Tintin ! ».



Hergé et le cinéma Collection Democratic Docs Broché 14,5 x 21 cm 200 pages 16,95 € ISBN : 978-2-36104-056-7