Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sur notre page Facebook
Post-it Art : Nom de code : « Projet Lune »
Par chris, le 31/8/2011

Tout au long du mois d'août, des salariés sans doute un peu désoeuvrés ont passé le temps en décorant les façades de leurs immeubles de bureaux avec des post-it. Venue des Etats-Unis et initiée à Montreuil, cette compétition ludique a gagné le quartier d'affaires de la Défense. La palme semble devoir revenir aux "travailleurs" Gdf-Suez, qui ont occupé six étages de la façade de leur siège avec une scène de l'aventure lunaire. source tintin.com

Lire l'article du Projet Lune

Georges Remi dit Hergé : Qui suis-je ?
Par chris, le 28/8/2011

«''Tintin, c’était moi, avec tout ce qu’il y a en moi de besoin d’héroïsme, de courage, de droiture, de malice et de débrouillardise. C’était moi et je t’assure que je n’avais pas à me demander si cela plaisait ou non aux gosses''.»

Hergé qui -suis-je (Pardès editions)La vie d’Hergé pourrait se résumer en quelques lignes, tant elle est banale. Son destin est le contraire d’une aventure:il n’a jamais eu de véritable engagement, dans aucun domaine :politique, syndical, humanitaire, caritatif.Il ne lui est jamais rien arrivé d’extraordinaire, si ce n’est d’avoir passé une journée – et une seule – dans une prison, en 1944. Une journée qui l’a profondément marqué. Mais Hergé, c’est bien autre chose: c’est une oeuvre. C’est une vie passée presque entièrement derrière la planche à dessin, un pur travail artistique et d’imagination. Il est, comme l’écrit Robert Poulet, un « “Belgemoyen” qui avait une sensibilité d’aristocrate».

Jusqu’à Tintin, les bandes dessinées s’adressaient aux enfants, et uniquement sur un mode comique. Elles ne faisaient pratiquement jamais allusion à la politique, à l’actualité, aux faits divers contemporains. Jusqu’à Tintin, aucune histoire dessinée n’avait jamais donné lieu à un vrai scénario. Jusqu’à Tintin, aucune BD ne pouvait se lire «comme un roman». Jusqu’à Tintin, aucun adulte ne pouvait trouver un intérêt soutenu et renouvelé à ce genre de lecture.Le travail d’Hergé appartient désormais au patrimoine universel. Depuis les rivages américains, sous l’impulsion de Steven Spielberg, une marée cinématographique va formidablement relancer le mythe, convertir d’autresgénérations et d’autres continents au culte hergéen. Eux aussi, à leur tour, «y en a verront Tintin, le boula-matari!», comme nous disent les petits Africains, à la fin de Tintin au Congo.

L'auteur : Militant de divers groupuscules «solidaristes», dans sa jeunesse, après un séjour dans les prisons de Moscou (1975) et dans les troupes phalangistes chrétiennes du Liban (1976), Francis Bergeron s’est essentiellement consacré depuis lors à l’action culturelle et à l’écriture. Il préside l’association (littéraire) des Amis d’Henri Béraud (500 adhérents). Auteur de livres pour enfants, il a vendu 300000 exemplaires de la série du «Clan des Bordesoule ». Sur un plan purement professionnel, Francis Bergeron participe à la direction d’un groupe industriel international de premier plan. A déjà publié chez Pardès: «Qui suis-je?» Béraud (12 €), «Qui suis-je?» Léon Daudet (12 €), «Qui suis-je?» Monfreid (12 €) et «Qui suis-je?» Saint-Loup (12 €). Pardès BANDE DESSINÉE BIOGRAPHIE ISBN: 9782867144516

Prenez note qu'une très importante vente aux enchères consacré à la BD et aux albums Tintin, aura lieu le 1er octobre à l'Hôtel Drouot par l'Étude de Maître Coutau-Bégarie. Une biographie, un film et une vente aux enchères vont redonner un formidable coup de projecteur su l'ensemble de l'oeuvre d'Hergé dont les albums "Tintin" n'ont jamais cessé de figurer dans le peloton de tête des ventes d'albums BD depuis 80 ans dans les pays francophones .

Tintin Hergé et le cinéma
Par chris, le 28/8/2011

TINTIN, HERGÉ ET LE CINÉMA essai en librairie le 22 septembre 2011-éditions Democratic books

Films fixes, poupées animées image par image, dessins animés, films avec acteurs et aujourd’hui « motion capture » en 3D, Tintin aura tout expérimenté. Dès les premiers albums, la cinéphilie d’Hergé transparaissait au détour de nombreuses références (de Hitchcock à King Kong...) ou par le choix du langage visuel (travelling, gros plan, zoom…). Pas étonnant que des cinéastes tels que Alain Resnais, Roman Polanski, Jean-Pierre Jeunet, Bruno Podalydès, Peter Jackson et bien sûr Steven Spielberg soient des lecteurs passionnés de Tintin et n’hésitent pas y faire allusion dans leurs films. Certains se sont inspirés de l’univers d’Hergé sans l’adapter tout à fait comme Philippe de Broca avec L’Homme de Rio (1964) ou déjà Steven Spielberg avec sa tétralogie Indiana Jones (1981-2008). D’autres ont voulu faire vivre le personnage à l’écran, comme Jean-Jacques Vierne avec Tintin et le mystère de la toison d’or, incarné par Jean-Pierre Talbot. Le studio bruxellois Belvision de Raymond Leblanc a, quant à lui, réalisé des dessins animés pour la télévision, puis pour le cinéma avec Le Temple du soleil (1969) et Le Lac aux requins (1972). Tintin s’est à nouveau animé sur le petit écran dans les années 1990, relançant le succès des albums de façon spectaculaire.

Dans son essai, Philippe Lombard aborde toutes les facettes de la relation originelle et admirative qu’Hergé entretient durant toute sa vie avec le cinéma. Il pose un regard personnel et érudit qui met brillamment en perspective le film tant attendu de Steven Spielberg.

L'auteur est journaliste et écrivain. Passionné par le cinéma, la télévision et la bande dessinée francobelge, il a publié plusieurs ouvrages (Amicalement Vôtre, La Panthère rose, Starsky & Hutch, James Bond, Sean Flynn…). Il dirige le site internet Histoires de tournages et il est animateur de plusieurs blogs dont un sur James Bond

Stanislas Barthélémy est auteur de bandes dessinées. Digne représentant de la ligne claire et dessinateur entre autres des Aventures d’Hergé (scénario de José-Louis Bocquet, Jean-Luc Fromental, éd. Reporter), son dernier livre Le Perroquet des Batignolles (scénario de Michel Boujut et Jacques Tardi, éd. Dargaud) est un mélange de rebondissements en pagaille et de clins d’oeil au cinéma et à l’oeuvre d’Hergé. Comme le remarque l’un des personnages, « on dirait une histoire de Tintin ! ».



Hergé et le cinéma Collection Democratic Docs Broché 14,5 x 21 cm 200 pages 16,95 € ISBN : 978-2-36104-056-7

Nouvelle affiche des Aventures de Tintin
Par chris, le 4/8/2011

nouvelle affiche Tintin