Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur notre page Facebook
Les aventures de Tintin en salles le 9 décembre au Québec
Par chris, le 6/12/2011

promot_intinfilmqc.jpg L'avant-première de Tintin!

C’est en parcourant le site québécois cinoche.com pour y voir les avis des internautes ayant vu le film Les aventures de Tintin, en avant-première le 3 décembre dernier dans plusieurs salles du Québec, qu’une longue critique attira mon attention.

Cette excellente critique est de la plume d’un jeune étudiant en cinéma de Montréal que je vous invite à lire car elle reflète mon impression du film que j’ai aussi eu la chance de voir en avant-première dans ma région du Québec.

Tout comme Alex je vous invite à voir ce film qui sera en salle chez nous au Québec vendredi le 9 décembre et à consulter le site québécois par excellence de cinéma cinoche.com pour trouver les informations sur les salles de cinéma de votre région

Le Secret de la Licorne, Le Crabe aux pinces d’or et Le Trésor de Rackham le Rouge réunis ! Par Alex

Cela faisait déjà un moment (plutôt une éternité) que nous n'avions pas assisté à un film de Steven Spielberg et aujourd'hui j'ai pu être témoin de la polyvalence et de l'engouement de ce cinéaste légendaire et exceptionnel. Une collaboration avec Peter Jackson (autre réalisateur talentueux, ainsi que l'une de mes idoles) ne pouvait mener qu'à l'apothéose d'un futur classique qui se tient dans la même lignée que "Indiana Jones", "E.T. L'extraterrestre" et "Les dents de la mer". Aujourd'hui, j'ai pu assisté grâce à Cinoche.com à l'avant-première nord-américaine de "Les Aventures de Tintin" en compagnie de mon amie de toujours Kemberlye. C'était spécial de pouvoir assister à ce tapis rouge où s'entassaient caméramans et journalistes (ainsi qu'un homme qui a traversé la ligne de sécurité mais qui n'avait pas d'affaire à se trouver là) pour prendre des clichés de célébrités telles que Pierre Brassard, Marie-Lise Pilote, Stéphane Bellavance, Joël Legendre, Yan England et bien sûr, la vedette du jour, Jamie Bell, interprète de Tintin, qui est venu nous saluer avant la représentation pour nous dire que tous ceux qui ont participé à la réalisation de ce film, tout particulièrement Steven Spielberg, aimaient Tintin et qu'il était primordial de lui rendre justice. Et je dois dire qu'ils ont fait un travail extraordinaire. J'ai été surpris de voir qu'à quel point les personnages nés de la main d’Hergé ont été dépeint avec un réalisme étonnant tout en ressemblant et restant fidèle à ceux de la bande-dessinée originale.

Depuis quelques années, il y a cette mode à Hollywood de rassembler plusieurs œuvres d'une même série pour en faire qu'un seul film (par exemple "Les Désastreuses aventures des orphelins Beaudelaire", "La ligue des Gentlemen Extraordinaires", "Alice au Pays des Merveilles", "John Carter" (qui sortira en mars 2012), etc.) et il arrive parfois que ce genre de films ne connaissent pas autant de succès. Mais Tintin se distingue de cette tendance par le fait qu'il est le fruit de la collaboration de plusieurs artistes de talent qui désiraient faire un bon film. Malgré qu’il incorpore les albums de La Légende de la Licorne, du Crabe aux pinces d'or et du Trésor de Rackham le Rouge dans ce même film, il n'en reste pas moins que "Les aventures de Tintin" respecte l'esprit et la qualité du chef-d’œuvre d’Hergé. Je dois dire aussi, étant étudiant en cinéma, que j'ai été ébloui par les prises de vue de Spielberg, en remarquant chacun des petits détails qui font de lui l'artiste qu'il est aujourd'hui. L'une des scènes les plus spectaculaires du film est celle où Tintin et le Capitaine Haddock se retrouvent à poursuivre un faucon à travers la ville portuaire de Bagghar et où le plan de caméra se trouve être en travelling (plan de caméra ininterrompu où l'on suit continuellement l'action). Je n'en dirai pas plus pour ceux qui devront attendre jusqu'à vendredi prochain pour le voir. Ce film m'a fait passé un bon après-midi (hormis le fait de se rendre jusqu'au cinéma du quartier central était en soit une véritable «odyssée» pour moi et mon amie mais cela reste tout de même dans l'esprit des Aventures de Tintin) et j'espère que le public du Québec saura l'apprécier autant que moi j'ai pu l'adorer ! Après tout, nous sommes choyés, nous sommes les premiers en Amérique à pouvoir le regarder et ce même avant les États-Unis ! Ce n'est pas rien. Aux premiers abords, je dois avouer que Tintin n'est pas vraiment un film qui m'interpellait réellement au départ. J'avais eu de l’enthousiasme en apprenant il y a quelques années que Spielberg et Jackson comptaient adapter la bande-dessinée de Georges Rémi. Mais au cours des derniers mois, j'avais l'impression qu'on ne parlait plus du film et qu'il avait été oublié d'une certaine façon ou s'était laissé oublié.

Mais c'est faux. Après trois ans d'absence, Spielberg revient en force avec quelque chose de complètement nouveau pour lui, car c'est la première qu'il s'attaque à un film d'animation. Film d'animation qui, j'espère, sera nominé aux Academy Awards de 2012 dans la catégorie du même nom. À noter également les merveilleuses symphonies musicales signées John Williams, collaborateur de longue date de Spielberg, ainsi qu'un très bon ami, en plus d'être le Maître des compositeurs de musiques de film. Le jeu des acteurs, quant à lui, se devine nettement sous les traits de synthèse des personnages. Jamie Bell donne merveilleusement vie au jeune Tintin dans une interprétation vive et attachante. Andy Serkis (Gollum !), qui interprète le Capitaine Haddock, a su interpréter le personnage le plus fidèlement qu'il peut être possible d'interpréter ce vieil ivrogne qu'on aime bien avec sa fameuse maxime « Mille milliards de mille sabords ! » En bref, "Les Aventures de Tintin" est tout simplement un film à voir, en famille, entre amis, ou entre ce que vous voudrez. Mon amie Kim, quant à elle, l'a adoré et espérait que plus tout au monde de le voir le plus vite possible. En tout cas, j'espère déjà la suite qui sera réalisée cette fois-ci par Peter Jackson.

Finalement, un grand merci à Cinoche.com pour nous avoir permis de pouvoir assister à cette avant-première. Quant aux autres qui n'ont pas encore vu le film, jetez-vous littéralement le plus vite possible dans la salle de cinéma la plus proche pour pouvoir le voir. Il en vaut le déplacement. Spielberg et Jackson sont de vrais prodiges en soi ! Un jour j'espère leur ressembler...

P.S. Si j'ai fait une critique aussi longue, c'est que mon amie Kemberlye m'a lancé le défi de faire une critique qui prendrait toute une page à elle seule. Mais c'est presque impossible, hormis d'être extrêmement inspiré. fiche cinoche.com du film Les aventures de Tintin

Tintin en 3 D : grandiose et captivant Journal de Sherbrooke

«Les aventures de Tintin»: voyez les images de la première montréalaise sur Showbiz.net